24 décembre 2011

Hivernale


Je me souviens enfant, de l'odeur de la neige
J'avais une casquette et un pardessus beige
Et j'allais respirer le parfum des flocons
Tandis que mes doigts gourds devenaient rubiconds.

Ils cherchaient à saisir ces grains de porcelaine
Glissant sans bruit du ciel. Je soufflais mon haleine
Qui les auréolait d'une tiède vapeur
Et le monde alentour se figeait de stupeur.

L'air frais faisait l'effet d'une douce ivresse
Et les cristaux cinglants celui d'une caresse.
J'adorais folâtrer dans ce pulpeux velours
Et j'étais si léger malgré mes pas si lourds !

Ces souvenirs ouatés ont encore une grâce
Étrange et familière où le froid ni la glace
N'ont de réalité. Seule est dans mon esprit
L'empreinte du bien-être et ça n'a pas de prix...

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Merci de cette émouvante carte de Noel pleine de douceur et de sensibilité
on y retrouve le doux émerveillement des instants d'enfance qui nous attendrit encore le coeur
Que ces fêtes vous soient chaleureuses et aimables

Anonyme a dit…

tu sais écrire toi mon ami ! SiGné RAMONE