06 avril 2012

Les nouveaux habits rouges de M. Mélenchon


Dopé par les sondages qui flambent, et les médias qui s'ébaudissent à ses diatribes ébouriffantes, Jean-Luc Mélenchon ne se sent plus. Le bateleur s'enivre de ses propres paroles. Il éructe ses imprécations avec une hargne féroce qui va crescendo. Accroché à une idéologie moribonde, qui s'effiloche pourtant même à Cuba, il déploie une énergie insensée à raviver les braises encore fumantes. Eh oui ! Avec la Corée du Nord, force est de constater qu'il est un autre pays où l'on peut encore prendre au sérieux ces sornettes lamentables, imprégnées d'une démagogie nauséabonde.

A l'occasion de ce grand ménage de printemps, Mélenchon le « tribun », parade, flanqué de sbires patibulaires, ressortis du sinistre musée de cire du communisme. Les têtes contorsionnées rappellent la vieille époque où le PC encensait le Petit Père des Peuples. Encore sous l'effet de la naphtaline, elles ne semblent pas vraiment croire à ce retour en grâce si improbable...

L'horloge de l'histoire semble s'être arrêtée il y a longtemps pour ces gens. Pour l'heure, ce sont les mânes de 1789 auxquelles ils adressent leurs incantations. Et au sein de ce délire anachronique, rarement on aura vu porté à ce point l'art de faire prendre des vessies pour des lanternes.

Avec un mélange incroyable d'imbécillité irresponsable et d'épaisse mauvaise foi, l'histrion du Front de Gauche annonce que «le torrent révolutionnaire a quitté son lit ».
Il y a donc encore des gogos capable de se laisser séduire par « l'insurrection citoyenne », des benêts qui rêvent qu'ils pourraient tirer parti d'un programme rédigé à la diable, prétendant entre autres fariboles, opposer au réalisme des normes comptables, celles du « droit de vivre » (Toulouse, le 5 avril).
Sont-ils ignorants au point de ne pas savoir que jamais un régime socialiste n'a accru le bonheur du peuple ? Que si cette idéologie a certes réussi à ruiner les fortunes privées, et à museler l'esprit de liberté et d'initiative, elle a toujours amené plus de misère et de désolation aux plus démunis (en ruinant l'Etat par la même occasion).
Et plus généralement, faut-il croire a contrario le magazine The Economist, lorsqu'il prétend que la France est en plein déni de réalité ? Qu'elle se réserve des lendemains pitoyables, quelque soit le vainqueur de la prochaine élection. Faut-il croire les récents reportages diffusés par France 2, qui montrent que tous les pays ayant retrouvé une certaine prospérité, l'ont fait en tournant le dos aux recettes que les politiciens français nous proposent tous peu ou prou, à l'instar de ce sectateur enragé autant qu'attardé, de la révolution socialiste ?

28 commentaires:

Anonyme a dit…

Empilement de clichés et de caricatures habituels, à mille lieues de ce qui est en train de se passer dans le pays. A se demander si vous y vivez... Si c'est le cas, vous allez peut-être devoir faire vos valises.

Pierre-Henri Thoreux a dit…

C'est bien anonymous de confirmer que vous prenez les vessies en guise de lanternes. Ne vous inquiétez pas pour moi. Je gagne largement moins que les grands bourgeois Hollande ou Mélenchon et n'ai pas pris le risque de me fourvoyer dans l'abominable secteur privé. Peut-être serai-je enfermé pour délit d'idées ?

tippel a dit…

la maladie d'Anomyme est très courante parmi une certaine partie de la population, on parle tout de même de 10% elle atteindrait l’hémisphère gauche du cerveau. Comme pour d’autres maladies rien ne laisse prévoir le passage à l’acte. Les hôpitaux Sibérien ayant été fermés pour causes de manque de moyens ces pauvres malades n’ont d’autre but que de rentrer dans l'administration. La mélanchonite aigue selon le professeur SOPO de la clinique SOSgôche et une maladie qui n’a rien à voir avec les heures sombres de notre histoire. Dans la forme légère de la crise, le malade voit rouge, se met à postillonné et sa face se déforme. Dans sa forme aigue il s’agite avec un marteau ou plus rarement avec une faucille.

Anonyme a dit…

Tous les 5 ans, il y a des élections et il y a toujours un risque que la gauche "revancharde" (car bien sur, lorsque la droite est dans l'opposition et qu'elle veut gagner les élections, c'est simplement pour l'intérêt du pays) les gagne. Quel scandale, on devrait les interdire !
Vous lui avez collé un joli costume. On dirait celui du général Pinochet, dont vous minimisez abjectement les crimes. Rien d'étonnant quand on sait qu'il fut le premier, un peu avant Tatcher et Reagan, à mettre en pratique les préceptes de votre maitre à penser Milton Friedman et de l'école de Chicago. Pour le reste, je note le champ lexical : diatribes ébouriffantes, éructe, hargne féroce, idéologie moribonde, sornettes lamentables, démagogie nauséabonde, sbires patibulaires, sinistre, têtes contorsionnées (?), incantations, délire, imbécilité irresponsable, épaisse mauvaise foi, histrion, gogos, benêts, fariboles, sectateur enragé et attardé. Ouf, n'en jetez plus, la coupe est pleine !
Ah comme je plains tous ces petits salariés votant à droite "obligés" de prendre 5 semaines de congés payés alors que deux suffiraient amplement, "obligés" d'avoir un salaire minimum, "obligés" de se faire rembourser leurs médicaments par la Sécu et liés à leur employeur par la "rigidité" du CDI. Dieu que tout ceci est "contraignant" !
Allez, puisque vous avez fait dans le point Godwin, j'y vais moi aussi : amis de la Réaction, bonsoir !

Alexandre Stojkovic a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Pierre-Henri Thoreux a dit…

Cher anonyme,la gauche est revancharde en ceci que son discours est invariablement imprégné de la promesse du Grand Soir, où elle rêve de faire la peau à ceux qui osent s'opposer à la folie égalitaire dont elle nourrit son idéologie. Si vous pensez vraiment que ce soit une solution à nos problèmes, libre à vous de voter pour ces gens. Il n'est pas besoin d'être devin, ni de droite pour prédire que vous serez déçu, comme tous ceux qui ont vu la gauche socialiste parvenir au pouvoir. Quant au costard c'est celui de Leonid, ce qui devrait mieux vous convenir que Pinochet...

Anonyme a dit…

Lorsque vous aurez abandonné votre vision binaire toute reagano-bushienne du monde (les partisans de l'ordre naturel libéral d'un côté, tous les autres de l'autre), que vous aurez envisagé, à défaut d'admettre, que refuser le néolibéralisme mondialisé ne fait pas pour autant de nous des nostalgiques du goulag, alors un embryon de débat pourra avoir lieu. Mais étant donné la teneur invariablement caricaturale et agressive de vos billets, j'ai bien peur que cela soit au-dessus de vos forces.
Permettez donc au gogo et benêt que je suis de vous adresser de cordiales salutations.

Pierre-Henri Thoreux a dit…

Regardez autour devons ! Ni Reagan, ni Bush ne sont aux commandes, et pourtant, malheureusement pour vous, la Terre tourne plus que jamais dans le sens opposé à celui du socialisme. Hormis les satrapes nord-coréens, seule la gauche française pense encore qu'on peut raisonner dans l'absolu, c'est à dire comme si notre pays était hors du monde et comme si l'imposition confiscatoire des « riches » était la panacée. A droite, probablement certains sont plus réalistes, mais ils n'osent remettre en cause le ruineux diktat social de l'Etat Providence, tant il est enraciné dans les mentalités. Le jour où enfin le socialisme tombera de son fallacieux piédestal progressiste, alors on pourra peut-être enfin débattre de manière dépassionnée et pragmatique... Bien à vous.

tippel a dit…

La gauche c'est pour le bien du peuple:
c’est le changement de l'itinéraire du T.G.V. dans la Drôme afin de protéger la maison de son ami Henri MICHEL, le Château La Borie dont un des actionnaires était Roger HANIN ainsi que des truffières appartenant à Mme MITTERAND. Coût 5 milliards de francs liés aux nouveaux ouvrages d'art (montant du surcoût)!!!Une petite partie de ce que l'on sait aujourd'hui, dont la presse aux mains de la gauche ne parle jamais, la partie émergée de l'iceberg oubliée dans la brume du mensonge permanent: Mitterrand Membre de la Cagoule, décoré de la Francisque (il fallait la demander et se faire parrainer) donc cela implique tout de même une certaine volonté. Ministre de l'intérieur il a fait envoyer le Contingent en Algérie. Il était garde des sceaux pendant la Bataille d'Alger et c'est lui qui a organisé les bandes de barbouzes qu'il reniera plus tard. Le faux attentat de l'Observatoire pour focaliser sur lui les regards de la presse. Il a fait financer le PS par des pratiques frauduleuses (affaire Urba Graco et autres).Il a appris qu'il avait un cancer de la prostate quelques semaines avant les élections présidentielles de 1981 et n'a rien dit alors que fonction de chef d'état l'y obligeait. Il a fait entrer les communistes à son gouvernement avec les conséquences que l’on paie encore aujourd’hui. Il a fait nationaliser les banques et les industries françaises, obligeant la France à dévaluer sa monnaie 3 fois de suite en quelques mois. Il a élevé le nombre des chômeurs en France (moins d'un million en mai 81) à 3 millions dès 1983. Il a protégé son ami René Bousquet. Il a protégé Bernard Tapie et l'a élevé au rang de ministre et à plombé chaque contribuable de 2500 francs sur 5 ans. Il entretenait sa maitresse et sa fille adultérine cachées dans un appartement parisien appartenant à l'État et les week-ends dans les palais de la république aux frais de celle-ci. Il se rendait chaque Noël sur les bords du Nil aux frais de l'état et emmenait avec lui une soixantaine de personnes lors de ses déplacements (il descendait tous les ans à l''Old Cataract sur le Nil avec "sa petite famille" Il a augmenté la dette de la France de plus de 250 % durant sa mandature.

tippel a dit…

suite:
Il a fait racheter l'entreprise de son ami Roger-Patrice PELAT (déjà largement mouillé de recel de délit d'initié dans l'affaire Péchiney-Triangle), la société « Vibrachoc par une société d'Etat pour 5 fois sa valeur.Il a obligé son médecin personnel à publier durant 14 ans des certificats sur son état de santé totalement faux et mensongers Il a totalement délaissé un de ses fidèles proches, François de GROSSOUVRE, qui aurait fini par se suicider ou l'être !!!, avec un 357 Magnum à l'Elysée...Il a affirmé qu'il ne savait rien sur la destruction à l'explosif d'un bateau de Greenpeace en Nouvelle Zélande, pourtant organisé par les services secrets français et sur son ordre ! Il a mis sur écoute sans justification plus de 150 français, dont Carole BOUQUET et Jean HEDERN-HALLIER. Les associations décomposées tenues par "tatie Danielle" et lourdement subventionnées par l'Etat ou encore le fric donné aux amis comme Guy LIGIER pour ses voiturettes bleues (payées par la Seita et le Loto) ... c'est encore un socialiste
Il a fait nommer un de ses fils dans un poste de conseiller en Afrique, rôle qu'il n'a jamais exercé. Il a laissé tomber son ex-premier ministre Pierre Bérégovoy qui s'est "suicidé" avec l'arme de son garde du corps! Les 35 heures c'est encore un délire démagogue ... pensé par DSK (celui qui est soupçonné de complicité de proxénétisme et recel d'abus de biens sociaux)...appliqué par Martine AUBRY Aujourd'hui nous payons ses errements dont l'entrée de la Grèce à laquelle il contribua beaucoup. C'est çà LA GAUCHE ANGÉLIQUE donneuse de leçons et qui a bien contribué aux résultats auxquels nous devons à présent faire face, avec notamment une dette colossale !Ou bien faut-il déjà parler des projets absolument désintéressés de HOLLANDE ? "Dieu que tout ceci est magnifique"

Anonyme a dit…

Tippel, j'en suis soufflé ! Seriez-vous pire encore que notre ami p-h ? Dur dur, tant il a élevé le fanatisme et la mauvaise foi à un niveau difficilement atteignable. De cet uppercut vous m'envoyez dans les cordes (et sur les roses !). Mais vous avez oublié quelques méfaits :

- création de l'Acte Unique européen, par Jacques Delors ;

- Dérégulation des marchés financiers (Bérégovoy) ;

- Maastricht et la monnaie unique (Mitterrand) ;

- DSK, champion des privatisations (sous Jospin), dont EDF ;

- Appel du PS (comme de l'UMP) à voter "OUI" au traité européen de 2005. Le "NON" l'emportera.

J'en oublie certainement. Vous allez maintenant nous faire un petit panégyrique de la droite, n'est-ce pas ? Quelques pistes, parmi d'autres : emplois fictifs de la mairie de Paris, affaires Carignon, Tibéri, Woerth, Tron... Tapie et Hanin soutiennent désormais votre champion, qui semble faché avec des financements de campagne électorale au-dessus de tous soupçons (Karachi 1995, Bettencourt 2007). Mais j'oubliais : les juges sont de gauche (comme tout le monde à part Tippel, p-h, Tatcher et Reagan), c'est pour ça !

Anonyme a dit…

Le choc pétrolier, vous avez entendu parler ? Les mêmes qui disent que les socialistes ont fait augmenter le chomage mettent la hausse de ces dernières années t de ces derniers mois sur le compte de la crise, ben voyons ! Mais c'est la mondialisation pourrie souhaitée par les libéraux de tous bords qui est responsable du chomage en France et en Europe ! Puisqu'elle met en concurrence des millions et milliards de travailleurs aux niveaux de protection sociale totalement disparates ! C'est pour ça que ce qui marchait au tout début de l'Europe à 6 ou 7 pays ne marche pas aujourd'hui. Ouvrez les yeux bon sang ! Mais pourquoi je répond à ces provocations, allez restez entre vous à vous congratuler je vous raye de mes pages.

tippel a dit…

C'était bien beau votre crise! C'est une maladie très courante parmi une certaine partie de la population, on parle tout de même de 9%. Elle atteindrait l’hémisphère gauche du cerveau. Comme pour d’autres maladies rien ne laisse prévoir le passage à l’acte. Les hôpitaux Sibérien ayant été fermés pour causes de manque de moyens ces pauvres malades n’ont d’autre but que de rentrer au PS! Non, la mélanchonite aigue selon le professeur SOPO de la clinique SOS gôche et une maladie qui n’a rien à voir avec les heures sombres de notre histoire. Dans la forme légère de la crise, le malade voit rouge, se met à postillonné et sa face se déforme. Dans sa forme aigue il s’agite avec un marteau ou plus rarement avec une faucille.
Docteurs vite une urgente intervention.
Revenez trés cher ANE-NONIMOS, j'ai un autre fagot pour vous.A lire uniquement sur ordonnance.

tippel a dit…

AVANT LE PLAT DE RESISTANCE UN PRENIER PANIER DE CRABES:

Jean-François Noyes - conseiller général Socialiste des Bouches-du-Rhône, ancien directeur de cabinet de Jean-Noel Guérini, ancien président de Treize Habitat, bailleur social du CG13, mis en examen le 11 janvier 2012 pour "association de malfaiteurs en vue de trafic d'influence et recel de trafic d'influence".

Lyne Cohen-Solal - Socialiste, adjointe au maire de Paris, conseillère de Paris. Condamnée le 15 décembre 2011 par la Cour d'appel de Douai au remboursement de 19 654 euros + intérêts à la Communauté urbaine de Lille pour recel d'abus de confiance, avec le bénéfice d'une amnistie au pénal, dans l'affaire de son emploi fictif datant de 1992.


Patrick Sève - Maire Socialiste de l'Haÿ-les-Roses, vice-président de la communauté d'agglomération du Val de Bièvre, ex-député, ex-conseiller général, mis en examen le 7 septembre 2011 pour "octroi d'avantages injustifiés" et "soustraction de fonds publics".

Pascal Buchet - maire Socialiste de Fontenay-aux-Roses, condamné le 27 juin 2011 par le TC de Nanterre, à 8000 euros d'amende et 15 000 euros de dommages et intérêts, pour harcèlement moral après le suicide de sa directrice de communication.

Jean-Pierre Kucheida - député Socialiste du Nord, maire de Liévin, président de l'Epinorpa, de la Soginorpa, de l'Adévia. La DNIF et la PJ de Lille enquêterait dans une affaire d'abus de biens sociaux et de corruption dans laquelle serait impliqué Kucheida. Sa circonscription sera réservé à un autre socialiste .


Christian Bourquin - sénateur socialiste des Pyrénées Orientales, président du Conseil Régional Languedoc-Roussillon, condamné le 12 janvier 2012 par le tribunal correctionnel de Bordeaux pour " favoritisme dans l'attribution de marché public ". Condamné le 1er novembre 2010 par la Cour d'Appel d'Aix-en-Provence à 5000 €d'amende pour "minoration de compte de campagne".

Pierre Mauroy - Socialiste de la communauté urbaine de Lille. Condamnée le 15 décembre 2011 par la Cour d'appel de Douai pour recel d'abus de confiance, avec le bénéfice d'une amnistie au pénal, dans l'affaire de l'emploi fictif de Lyne Cohen-Solal.


Denis Jacquat - député UMP de Moselle. Il est condamné en 2011 à 10 000 euros d'amende par le TC de Reims pour abus de confiance et infraction à la législation sur le financement des campagnes électorales.

Manuel Aeschlimann - député UMP des Hauts-de-Seine, condamné le 21 janvier 2011 par la Cour d'appel de Versailles à 18 mois de prison avec sursis 20 000 euros d'amende et 1 an d'inéligibilité pour " favoritisme dans l'attribution de marché public ". Il s'est pourvu en cassation (effet suspensif).

Sylvie Andrieux - députée Socialiste des Bouches-du-Rhône, conseillère municipale de Marseille, conseillère de la communauté urbaine de Marseille, ex-vice-présidente du Conseil Régional actionnaire de la Socoma. Mise en examen le 8 juillet 2010 pour " complicité de tentative d'escroquerie et détournement important de fonds publics ".


Elie Puigmal - Conseiller général Socialiste des Pyrénées Orientales, condamné le 1 novembre 2010 par la Cour d'appel d'Aix-en-Provence à 2 000 euros d'amende pour faux dans l'affaire de minoration des comptes de campagne de Christian Bourquin.

tippel a dit…

Monique Delessard - maire Socialiste de Pontault-Combault, vice-présidente de la communauté d'agglomération La Brie Francilienne, vice-présidente du Conseil général de Seine et Marne. Condamnée en mai 2010 par la Cour d'appel de Paris, à 15 mois de prison avec sursis et 3 ans de privation de droits civiques, pour faux en écriture publique. Jean-Michel Baylet - sénateur radical de gauche et président du Conseil général de Tarn-et-Garonne, président de la communauté de communes des Deux-Rives. Mis en examen en 2009 pour "favoritisme dans l'attribution de marché public". Condamné par la Cour d'appel de Toulouse en 2003 à 6 mois de prison avec sursis et 30000 euros d'amende pour "abus de biens sociaux, recel d'abus de biens sociaux, faux et usage de faux". Condamné par le TCI de Toulouse en 2007 pour "abus de bien sociaux".

Robert Navarro - sénateur Socialiste de l'Hérault, vice-président du Conseil Régional de Languedoc-Roussillon, impliqué dans une affaire présumée d'abus de confiance. Le Parti socialiste à déposé une plainte contre lui. Pas de mise en examen à ce jour. ( 23 janvier 2012- garde à vue pour Dominique Navarro, son épouse - et par ailleurs attachée parlementaire de François Rebsamen - ainsi que pour 2 attachés parlementaires du sénateur à l'époque de son mandat de député européen et pour le maire d'Avène, le socialiste Guy Caballe. Navarro, responsable de campagne de François Hollande pour l'Hérault serait proche d'une mise en examen...)

Jacques Mahéas - sénateur Socialiste de Seine-St-Denis (jusqu'au 30 septembre 2011), ex-député de Seine-St-Denis, Maire de Neuilly-sur-Marne, condamné par la Cour d'appel de Paris à 15 000 euros d'amende et 35 000 euros de dommages et intérêts pour " attouchements sexuels et baisés forcés" sur la personne d'une employée municipale.


Jean-Paul Huchon - président Socialiste du Conseil régional d' Ile-de-France, condamné le 20 février 2007 par le TC de Paris pour prise illégale d'intérêts dans des marchés publics, à 6 mois de prison avec sursis, 60 000 euros d'amende et un an d'inégibilité, puis la peine est confirmée en appel le 21 novembre 2008, hormis l'inéligibilité.

Harlem Désir - député européen, Socialiste, n°2 du PS, condamné le 17 décembre 1998 à 18 de prison avec sursis et 30000 francs d'amende, pour recel d'abus de biens sociaux dans l'affaire de son emploi fictif à l'Association régionale pour la formation et l'éducation des migrants.

Henri Emmanuelli - Député Socialiste, président du conseil général des Landes, condamné le 16 décembre 1997 à 18 mois de prison avec sursis et 2 ans de privation de ses droits civiques, pour complicité de trafic d'influences, dans l'affaire Urba.

Le parquet de Nanterre a ouvert une enquête préliminaire pour corruption visant le sénateur-maire PS de Clamart (Hauts-de-Seine) Philippe Kaltenbach, pour établir s'il a monnayé l'attribution d'un logement social, a-t-on appris jeudi de source judiciaire.

tippel a dit…

Et bien sur GUERINI, DSK et d'autres, beaucoup d'autres que je peux citer sans probléme uniquement sur 24 mois en arriere !

Gérard-Auguste. a dit…

Bravo Tippel pour avoir cloué le bec d'Anonyme.Je vois que vous restez toujours aussi bien documenté que lors des réponses à notre cher Ph. P. dont nous regrettons les excellents billets.
Cordialement.
Gérard-Auguste.

tippel a dit…

Merçi Gérard-Auguste.

Alexandre Stojkovic a dit…

Tippel, étonnant donné vos talents d'orateurs, avez-vous songé à faire de la politique ?!

tippel a dit…

oui ALEX je fais un peu de politique et pourquoi le cacher je serais candidat aux législatives. Amicalement.

Anonyme a dit…

Ben au moins t 'as des lecteurs !!! évidemment d'accord avec toi, et pas un de ces bobos de gauche ou de droite pour parler du salaire de sa majesté "Méluche premier "... retraites de droite et de gauche cummulées... à gerber ! mais Sarko n'a pas fait le boulot, c'est tout et il ramasse ce qu'il a semé. RAMONE

Anonyme a dit…

ET POUR AJOUTER AU MOULIN DE TIPPEL : n'oublions pas DSK outre ses démélées avec sa queue, abus de biens sociaux du temps de la MNEF, Tonton, et la batarde de l'Elysée, Aubry et sa digne gestion des affaires sociales et du voile islamique dans sa bonne ville de Lille, et faut pas me la faire : elle était au courant des frasques de DSK, Fabius et ses affaires (l'antiquaire), l'autre horloger du XVI ième ....RAMONE

Anonyme a dit…

Mr Mélenchon est élu parlementaire et il ne refuse pas ses indemnités ? Incroyable ! Il devrait parce qu'il est de gauche et que la gauche c'est le partage ? Vous avez pas l'impression de faire dans le populisme à deux balles là ?
Chichi, Sarko...A droite on a toujours droit à des diminutifs qui rendent sympathiques alors que le premier est un escroc notoire d'ailleurs condamné et le second respire le mépris pour les autres et passe son temps à diviser les français, réanimant l'image de "l'ennemi de l'intérieur" menaçant le pays, ennemi qui prend systématiquement les traits du jeune, de l'immigré, du chomeur ou du fonctionnaire. Que les classes populaires et moyennes se laissent prendre par de tels affreux me laissera toujours admiratif !
HARRY COVER

Anonyme a dit…

Gilles Forray (UMP) 2006, condamné pour corruption passive et recel d’abus de biens sociaux.
Guy Drut (UMP) 2005, condamné pour avoir bénéficié d’un emploi fictif.
Guy Wildenstein (UMP) 2011, mis en examen pour recel d’abus de confiance.
Henry Chabert (UMP) 2002, condamné pour recel d’abus de biens sociaux.
Jacques Blanc (UMP) 2009, mis en examen pour détournement de fonds publics et prise illégale d’intérêt.
Jacques Masdeu-Arus (UMP) 2006 à 2009, condamné pour corruption passive et recel d’abus de biens sociaux.
Jacques Myard (UMP) 2009, condamné pour diffamation.
Jean Reynaud (UMP) 2004, condamné pour prise illégale d’intérêt. 2006, condamné pour harcèlement moral et dégradation des conditions de travail.
Jean Tiberi (UMP) 2009, condamné pour occupation illégale des locaux de sa permanence et fraude aux électeurs.
Jean-Louis Garnier (UMP) 2011, condamné pour coups et blessures.
Jean-Louis Masson (UMP) 1997, condamné pour avoir financé la campagne d’un concurrent afin d’affaiblir sa rivale à droite.
Jean-Paul Alduy (UMP) 2008, son élection est annulée pour fraude.
Jean-Paul Fournier (UMP) 2009 à 2010, condamné pour prise illégale d’intérêt.
Joëlle Ceccaldi-Raynaud condamnée (UMP) 2006, condamnée pour diffamation et complicité de diffamation.
Joëlle Ferrand (UMP) 2010, condamnée pour prise illégale d’intérêt et malversations.
Laurence Spicher-Bernier (UMP) 2010 à 2011, condamnée pour exercice illégal de la profession d’avocat et escroquerie.
Lionel Cressiot (UMP) 2011, mis en examen pour injures et diffamation.
Lucette Michaux-Chevry (UMP) 2002, condamnée pour favoritisme dans l’attribution de marchés publics.
Manuel Aeschlimann (UMP) 2009, condamné pour favoritisme dans l’attribution d’un marché public.
Marie-Jeanne Bozzi (UMP) 2002, condamnée pour proxénétisme aggravé, association de malfaiteurs et dissimulation de travail clandestin.
2007, condamnée pour soustraction au paiement de l’impôt, omission de déclaration et fraude fiscale.
2009, mise en examen pour association de malfaiteurs en vue de la commission d’un homicide en bande organisée.
Maurice Gutman (UMP) 2010, condamné pour proposition sexuelle à une mineure de 12 ans.
Michel Buillard (UMP) 2011, condamné pour détournement de fonds publics et prise illégale d’intérêts.
Michel Habig (UMP) 2006, condamné pour avoir fait incendier 14 caravanes appartenant à des Roms installées sur un terrain municipal.
Nicolas Bazire (UMP) 2011, mis en examen dans le cadre de l’affaire Karachi.
Olivier Deleu (UMP) 2011, mis en examen pour injures et diffamation.
Olivier Rey (UMP) 2008, condamné pour violences, menaces et dégradation grave du bien d’autrui à raison de la religion.
Pascal Buchet (UMP) 2007-2011, condamné pour harcèlement moral ayant mené au suicide.
Patrick Balkany (UMP) 2003, condamné pour injure publique et pour diffamation. 1999, condamné pour avoir rémunéré aux frais du contribuable trois personnes désignées comme des employés municipaux mais qui ne s’occupaient que de son appartement de Levallois-Perret et de sa résidence secondaire près de Giverny.

HARRY COVER

Anonyme a dit…

Les "frasques" de DSK ? C'est un libertin, un obsédé sexuel (un malade, donc) et un client de prostituées, et alors ? C'est puni par la loi ? Les "frasques" de Frédéric Mitterrand vous choquent moins peut-être ? Voyez messieurs, aller sur ce terrain-là ne fait guère avancer le schmilblick

Pierre-Henri Thoreux a dit…

ça va, vous fatiguez pas Harry, on a compris que vous n'étiez pas de gauche. juste anti-sarko primaire...
En arriver à justifier les turpitudes de son camp par celles de l'autre, faut vraiment être à court d'arguments !
S'agissant des surnoms sympas, vous êtes injuste: Flamby, fraise des bois c'est quand même mignon pour Hollande. En plus ça vient de la gôche elle-même.
Quant à vous, qui à vous comparer à un légume, vous auriez pu choisir le rouge quand même...
Bien à vous

Anonyme a dit…

Et je vous fais grace des années 80 et 90, de l'appartement de Mr Gaymard, des cigares de Mr Blanc, de l'hippodrome de Mr Woerth et des massages de pieds de Mr Tron....Oui, je m'en tamponne la raie des caciques du PS et de savoir si Mr Melanchon vit bien ou pas, que la classe politique soit corrompue dans son ensemble, vous parlez d'un scoop ! Ce que je regarde c'est la politique qui est menée. Quand je lis " batarde " sur les forums entre autres horreurs, je me demande ou se trouve le plus la rage, la hargne féroce comme vous dites et l'humanisme, parmi le peuple de droite ou celui de gauche. Et quand je vois que vos principales préoccupations c'est de ne pas être pris dans les grêves des transports (votez à gauche alors, y'a jamais grêve avec eux), de savoir si les profs ne sont pas trop payés par rapport à leurs heures de travail (les concours vous sont ouverts) ou si vous allez devoir payer une amende à cause d'un radar (avouant en creux que vous êtes un chauffard), je me dis que c'est une sale mentalité et que vous ne devez pas avoir beaucoup de soucis dans la vie, tant mieux pour vous d'ailleurs, j'en suis bien heureux ! Allez à tchao et sans rancune

Laurent a dit…

Votre débat est inéressant parce qu'il démontre que le système électoral encourage le mensonge et la corruption. Comme l'avait suggéré le philosophe Alain, "les pires gouverneront". Personnellement, depuis maintenant 4 ans, je milite pour une assemblée constituante tirée au sort parmi l'ensemble des citoyens et au delà de cela pour une véritable innovation en politique (on nous bassine avec l'innovation en économie mais en politique tout est figé dans le marbre comme si nous les humains étions incapables d'autres modalités de décider de la vie de la cité). Donc voici quelques lectures instructives : Mogens Hansen de la démocratie athénienne au temps de Démosthène, Francis Dupuis-Déri, Démocratie : histoire politique d'un mot, Dominique Rousseau, radicaliser la Démocratie, Bernard Manin, Principes du Gouvernement représentatif, David Van Reybrouck, Contre les élections, Jacques Testard, Comment les citoyens peuvent décider du bien commun, Yves Sintomer, Tirage au sort et démocratie. Pratiques, instruments, théories, on peut également lire Rousseau et Montesquieu mais les contemporains sont suffisamment éclairants. Bonnes lectures. https://www.youtube.com/watch?v=xiDpyNtasGQ